Itinérance pedestre et compétences ecopsychosociales

Tous les ans avec la classe de première bac pro LCQ, nous partons en randonnée. L’action est financée par la Région Auvergne Rhône-Alpes
Il s’agit avant tout de travailler la cohésion de groupe et de développer les compétences interpersonnelles. Au travers cette expérience de marche en montagne pendant 3 jours, nous abordons plusieurs aspects :

– Relation à soi (goût de l’effort, pratique physique)
– Relation aux autres (cohésion de groupe, entraide)
– Relation à l’environnement (flore, faune, territoire)

Nous pensons que la marche en montagne, l’éco-randonnée, est une expérience de formation par l’environnement. La marche en montagne a un impact sur le comportement des élèves. L’altitude, la température, la verticalité, le manque d’eau, sont des contraintes qu’ils doivent apprendre à gérer.
L’enjeu est de responsabiliser les élèves en leur faisant vivre des conditions de vie moins passives et moins consommatrices que ce qu’ils connaissent en s’écartant des habitudes sociales et culturelles. En marchant de façon consciente, les élèves s’approprient leur corps et leur territoire.

Aventure et dépaysement assurés !